Comment Économiser : les livres

J’adore les livres, mais ma passion c’est un autre article complètement. J’achète rarement mes livres à plein prix, parce que… étudiante.

Alors je vais vous donner quelques trucs et endroits où vous pouvez acheter des livres pour moins cher.

 

Trucs :

Lisez en anglais (ou leurs langues d’origines)! Les livres qui n’ont pas eu besoin d’un traducteur, donc dans leur langue d’origine, coûtent moins cher. Particulièrement si la maison d’édition n’est pas dans le même pays que vous. Je ne rentrerais pas dans les détails, mais c’est un fait, les livres dans leurs langues d’origines coutent moins cher que leur traduction.

BONUS : lire dans une autre langue aide vraiment l’apprentissage, c’est toujours bien de savoir parler d’autre langage 😀

 

Faites attention aux ventes des librairies : Renaud Bray et Archambault, les deux plus gros vendeurs de livres au Québec, non pas souvent des rabais (si ma mémoire est bonne seulement au Boxing Day, vendredi fou et au cyber lundi et peut-être un peu à d’autres fêtes) et la majorité du temps ce n’est que 10%, voir 15% si vous êtes chanceux. Bien sur ce n’est pas beaucoup, mais comme les livres ne sont pas taxés par la vente (TVQ environ 10%) (mais est taxé par la vente de produit et service (TPS environ 5%[1]))[2] le 10% «paye» votre taxe et un peu plus. C’est déjà mieux que rien, on va l’avouer.

Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi d’autres libraires que Renaud Bray et Archambault, et plusieurs ont une page Facebook, ou une newsletter pour vous informer d’éventuels rabais, ou vente. Aussi, certains organisent des ventes trottoirs, ou les livres sont vendus à moindres couts.

 

 

Où?

Vente de livre de la bibliothèque de Québec :

Une fois par an, la bibliothèque de Québec enlève des livres, des DVD, cd, etc. de ses étagères et font une grosse vente où les livres sont vendus au poids, pendant trois jours. La vente en vaut vraiment la peine, mais soyez prévenus qu’il faut vraiment arriver tôt, simplement pour avoir une place et de bons livres, parce qu’il y a beaucoup de gens, et une longue file. Alors, armez-vous de patience et d’un bon sac de transport. Si vous n’êtes pas au Québec, informez-vous auprès de votre bibliothèque pour savoir s’ils font des ventes de débarras. 

Bibliovente

Dans les friperies et brocantes, acheter usagé :

Plusieurs friperies ont aussi une sélection de livres, et vous avez une bonne chance de trouver des livres populaires, uniques, et à bon prix. Le village des valeurs a aussi une bonne sélection, il faut juste avoir à cœur de fouiller un peu.

Sans parler des ventes de garages, où les gens ont des livres, et vous pouvez actuellement négocier les prix.

 

Acheter dans votre Coop étudiante:

Si vous êtes étudiants, ou étiez étudiants, il est possible que vous soyez membres d’une coopérative. La majorité du temps, les membres ont des rabais sur les livres, et aussi sur d’autre produit. La coopérative peut coûter de l’argent pour devenir membre, mais si vous êtes étudiants, en achetant seulement vos effets scolaires, vous allez la rembourser, alors pourquoi pas?

 

Par internet :

Dernièrement, j’achète plusieurs livres sur Amazon. Ce n’est pas toujours moins cher qu’en magasin, alors il faut faire des recherches, mais il y a une sélection impressionnante, particulièrement pour les livres en anglais. Il faut aussi faire attention aux frais de livraison, qui peuvent faire augmenter le prix.

Mais somme toute, ça peut valoir la peine d’au moins regarder en ligne.

 

Au Costco :

Le Costco à une bonne sélection de livres, souvent les derniers sortis, et ils les vendent moins cher que dans une librairie.

 

Juste aller à la bibliothèque :

Je suis le genre d’accro au livre qui préfère les collectionner, mais pour certains livres, particulièrement des BD ou mangas (y’en a tellement :O) je vais à la bibliothèque. C’est gratuit, et on peut réserver son livre pour l’avoir. Les moins c’est que ça peut prendre plus de temps avant d’avoir la suite de l’histoire.

 

Les livres sont des articles qui sont rarement en rabais, mais ça vaut toujours la peine de regarder et de s’informer. Quand on aime lire, mais que notre compte en banque aime moins les livres, on trouve un moyen d’avoir un compromis.

 

Bonne recherche ! 😀

 

[1] Revenue Québec

[2] Revenue Québec 2

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?