Le cost-per-wear et ce que ça mange au printemps

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du cost-per-wear, ou le coût par usage. C’est un concept assez connu et je ne suis pas la première à en parler, par contre, je vais aussi vous dire comment je l’utilise et le visualise.

 

Pour commencer, le Cost-per-wear qu’est-ce que c’est?

En bref, c’est combien d’argent chaque utilisation d’un item va vous couter, selon le prix que vous l’avez payé. Par exemple, si j’achète un chandail à 30$, que je le porte 10 fois, il m’aura coûté 3$ par port. (30$ divisé par 10 usages = 3$ par usage)

 

Concrètement, à quoi ça sert?

Premièrement, on peut calculer le cost-per-wear après l’achat, simplement pour savoir si l’on a fait un bon usage d’un item qu’on a acheté.

Deuxièmement, et où je crois que c’est le plus utile, c’est avant d’acheter un item. Quand j’ai de la difficulté à me décider si je prends un item ou non en magasin, je me demande si je vais le porter assez souvent pour que j’aie un bon cost-per-wear.

Qu’est-ce qu’un bon cost-per-wear?

C’est une réponse qui dépend de l’argent que vous souhaitez dépenser, et que vous avez à mettre sur ce que vous voulez acheter. Personnellement, comme je n’ai pas un très grand budget, je me demande si je vais le porter assez souvent, par exemple pour un vêtement, pour que le cost-per-wear soit d’environ 1$. Si vous avez plus de budgets, ou moins, vous pouvez changer le montant pour ce qui vous convient.

 

Est-ce que ça s’applique toujours?

Bien sûr, il y a toujours des exceptions au montant qu’on s’est fixé, comme des produits qui ont un usage limité ou un vêtement qu’on ne va porter qu’une seule fois, une robe de mariée ou de bal par exemple. Dans ces temps-là, le cost-per-wear sera le plus souvent simplement le montant que vous payez. Il faut alors se demander si ce montant vaut la peine pour vous, pour n’avoir qu’une utilisation.

En résumé, qu’est-ce qu’on en fait?

Le plus important est de se fixer un certain montant qu’on est prêt à payer, selon le nombre d’utilisations, pour un item avant d’aller magasiner. Après l’achat, on doit simplement essayer de respecter le nombre d’utilisations qu’on pensait en faire. On doit simplement tenter de ne pas avoir acheté un morceau, pour finalement ne jamais l’avoir porté.

 

Bien sûr, ce n’est qu’un seul des trucs qui existe pour faire un achat intelligent, mais ça, c’est un tout autre article !

 

Bon magasinage!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?