L’importance de prendre une pause 

 

 

Une assez grande partie des étudiants/étudiantes ressentent un sentiment de culpabilité quand ils font autre chose que les études ou le travail. Même ceux qui travaillent trop, particulièrement ceux qui sont travailleurs autonomes, ont le même sentiment.

Parfois, on en a vraiment trop à faire. On ressent que chaque instant qu’on passe à faire autre chose est une perte de temps, de la procrastination.

Bon, je ne cacherais à personne que parfois, c’est vraiment de la procrastination. Descendre son fil de nouvelles Facebook quand on a un travail à remettre le lendemain et qu’on sait pertinemment qu’il n’y a rien d’intéressant dessus, ce n’est pas forcement productif.

Mais est-ce que prendre une pause est vraiment un acte de paresse? Ou un acte de ‘’j’en peu plus, j’ai besoin d’arrêter ou j’explose’’.

On a tous des choses qu’on aime plus faire que d’autres. Que ce soit lire un livre, peindre, écouter un film, des vidéos, faire du sport, etc. Et ces activités n’ont pas toujours un lien avec notre domaine d’étude ou notre travail, ce qui est parfait. On ne peut humainement pas toujours faire la même chose, et autant que c’est merveilleux de travailler/étudier dans ce qui nous passionne, à un moment on n’est pas un one-trick-only.

 

 

 

 

Alors voilà ma déduction : prenez une pause. C’est vrai, on en a beaucoup à faire… Mais au final se surmener mène seulement à encore plus de vraie procrastination et de déprime.

Trouvez quelque chose que vous aimez faire, qui est différent de votre travail ou domaine d’étude, quelque chose qui vous fait penser à autre chose.

Prenez le temps de faire des sorties, bien sûr, pas tous les soirs de la semaine, mais accordez-vous le droit de vous arrêter une fois de temps en temps.

Surtout, connaissez vos limites avant qu’ils ne soient trop tard. Certaines personnes ont la capacité de prendre plus de pression que d’autres, mais au final personne ne peut travailler 18h par jours et essayer de dormir le reste du temps et avoir une vie équilibrée et saine. C’est important de se connaitre et de savoir qu’est-ce qui est trop pour nous, même si ça prend du temps à apprendre.

Donc, c’est vrai, on ressent de la culpabilité, on pense perdre du temps. Seulement, est-ce que faire quelque chose qu’on aime est une perte de temps? Accordez-vous au moins entre 20 minutes et une heure par jours, MINIMUM.

Pour finir, soyez conscient des moments que vous prenez une pause. Que ce soit en regardant votre émission préférée, en jouant à des jeux vidéo, en allant courir, etc. Peut-être que plusieurs d’entre vous font déjà ça tous les jours. Je pense que c’est important de vous rendre compte que ces moments sont vos moments de repos et que vous pouvez les prendre sans culpabilité et les apprécier d’autant plus.

Rappelez-vous que vous le méritez. Vous méritez qu’on prenne soin de vous, et qui peut mieux pour faire ça que vous-même?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?